Accesskeys

Communiqué de presse

Résultat opérationnel et bénéfice semestriel de la Banque Cler en hausse

Bâle, 19 juillet 2018

Au premier semestre 2018, la Banque Cler a enregistré une nette hausse de son résultat opérationnel, à 31,1 millions de CHF (+34,2%) de même qu'une progression de son bénéfice semestriel à 19,8 millions de CHF (+5,0%). Le produit d'exploitation est passé à 123,5 millions de CHF (+0,2%). Y a contribué le résultat en progrès des opérations d'intérêts en raison des coûts de refinancement moindres et une nouvelle fois optimisés. En comparaison semestrielle, les charges d'exploitation ont fortement diminué à 86,6 millions de CHF (-9,0%), en particulier à cause des coûts de l'an dernier liés au changement de nom et au nouveau positionnement. Au 30 juin 2018, le total du bilan de la Banque Cler a crû de 1,2% pour atteindre 17,7 milliards de CHF (31.12.2017: 17,5 milliards de CHF). Avec le lancement réussi de «Zak», la première banque sur smartphone de Suisse, et la mise en œuvre conséquente du nouveau concept de succursales pour quatre succursales, la Banque Cler poursuit résolument sa nouvelle orientation.

Prêts à la clientèle pour la première fois au-dessus de 15 milliards de CHF

Dans son cœur de métier, la Banque Cler a poursuivi sur la voie du succès enregistré il y a un an et augmenté son volume d'hypothèques de 328,7 millions de CHF (+2,2%). La Banque Cler reste fidèle au respect de ses directives très strictes en matière d'octroi de crédit. Dans les opérations relatives aux PME aussi, la Banque Cler a enregistré des succès et augmenté ses créances sur la clientèle de 15,1 millions de CHF (+5,3%). Les prêts à la clientèle ont augmenté au 30.6.2018 de 2,3%, à 15,3 milliards de CHF; ils se composent des créances hypothécaires pour 15,0 milliards de CHF et des créances sur la clientèle pour 0,3 milliard de CHF.

Poursuite de l'afflux des dépôts de la clientèle

Les engagements provenant des dépôts de la clientèle ont augmenté au premier semestre 2018 de 50,9 millions de CHF, à 12,0 milliards de CHF. 20,8 millions de CHF sont dus aux engagements envers la clientèle sous forme d'épargne et de placements. En cette période de taux bas persistants, il s'avère que les clients privés conservent leur argent plutôt sur les comptes privés que sur les comptes d'épargne, afin de disposer rapidement d'argent en cas de placements plus attrayants. Les clients institutionnels ont continué à chercher des placements à court et moyen termes sous forme de placements à terme et ont augmenté leurs dépôts. En raison des dispositions en matière de liquidités, quelques gros clients et PME ont en revanche réduit leurs fonds à vue en fin de semestre. Il en résulte une progression des autres engagements envers la clientèle de 30,1 millions de CHF.

Progression du résultat des opérations d'intérêts de 0,2%

Source la plus importante de revenus, le produit net des intérêts a progressé au premier semestre 2018 pour atteindre 87,3 millions de CHF (+0,1 million de CHF). Y ont contribué le développement adapté aux risques et axé sur le rendement des opérations hypothécaires  et la poursuite de l'optimisation des coûts de refinancement. Par une gestion ciblée, la Banque Cler a renouvelé à un coût moindre les fonds passifs arrivés à échéance. Parallèlement, la Banque Cler a maintenu sa politique de couverture résolue du bilan de la banque par rapport aux risques de changement de taux. Dans l'environnement persistant des taux bas, elle a profité du recul des coûts de couverture de taux comme élément de la charge d'intérêts.

Le produit d'exploitation progresse – la Solution de placement très demandée sur le marché

Les opérations de commissions et de prestations de services qui s'élèvent à 27,9 millions de CHF (-0,8 million de CHF) sont inférieures à celles d'il y a un an. L'environnement politique et économique ralentit les activités des clients en matière de placement. La Solution de placement a enregistré en revanche une croissance réjouissante, dépassant la barre des 500 millions de CHF pour atteindre 535,4 millions de CHF (fin 2017: 396,9 millions de CHF). L'opportunité de bénéficier dès 10 000 CHF d'une gestion de fortune professionnelle est très bien accueillie par les clients. Autre composante du résultat, les opérations de négoce ont légèrement baissé (-0,2 million de CHF) à 5,6 millions de CHF. Les autres résultats ordinaires ont atteint 2,7 millions de CHF (+1,1 million de CHF). Globalement, la Banque Cler a vu son produit d'exploitation atteindre 123,5 millions de CHF (+0,2 million de CHF).

«Nous avons été en mesure de poursuivre notre croissance et d’augmenter notre bénéfice malgré un environnement exigeant. Nous devons ce constat réjouissant au produit des intérêts ainsi qu’à la nette réduction des autres charges d’exploitation.»

Sandra Lienhart

CEO de la Banque Cler

Les autres charges d'exploitation en baisse en raison de coûts moindres

En comparaison semestrielle, les charges d'exploitation ont fortement diminué, à 86,6 millions de CHF (-8,6 millions de CHF), en particulier en raison de la disparition des frais incombant au changement de nom et au nouveau positionnement de l'an dernier. Le développement des offres numériques et la mise en œuvre du nouveau concept de succursales ont été poursuivis sans faille au premier semestre 2018. La banque sur smartphone, Zak, a été développé en permanence. Au premier semestre 2018, quatre succursales, à savoir Sion, Lugano, Locarno et Aarau, ont en outre été rénovées ou transférées à des emplacements plus attrayants. Les amortissements plus importants de 1,2 million de CHF sont une conséquence de l'activation des frais de transformation des périodes antérieures. Les autres provisions et corrections de valeurs ont reculé au modeste niveau de 0,2 million de CHF (-0,4 million de CHF).

Lancement réussi de Zak

Depuis fin février, la Banque Cler commercialise sur le marché Zak, la banque sur smartphone. Jusqu'au milieu de l'année, plus de 25 000 téléchargements ont été enregistrés, avec un réjouissant taux de conversion des clients. Zak est développé et amélioré à un rythme soutenu. La simplicité d'utilisation reste la préoccupation centrale. L'expérience des utilisateurs permet ainsi d'améliorer l'onboarding. Depuis avril, les clients Zak peuvent étendre individuellement la fonctionnalité en activant un plug-in.  Le premier de ces plug-ins permet de constituer des pots de dépenses communs à plusieurs clients. Une fonction qui est particulièrement appréciée par des personnes qui vivent en colocation. À la fin de l'été, d'autres fonctions nouvelles verront le jour. Le partenariat avec siroop se poursuit jusqu'à la cessation d'activité à la fin de l'année de cette place de marché en ligne. De nouvelles offres, intégrées à Zak, seront annoncées dans les prochains mois.

Perspective: des bénéfices plus élevés malgré de nouveaux investissements

La Banque Cler continue d’exercer son activité dans un contexte toujours aussi exigeant et des taux négatifs persistants. Les défis relatifs aux revenus sont ainsi maintenus au second semestre. La disparition de diverses dépenses uniques en 2017 diminuera les coûts de l'année en cours. La banque continuera à mettre à profit les opportunités qu'offre la transformation numérique afin de développer de nouveaux modèles commerciaux et son positionnement. En résumé, la Banque Cler table sur un bénéfice supérieur à celui de l'an dernier.

 

Pour tout complément d'information:

Natalie Waltmann

Responsable Communication

Banque Cler SA, CEO office

Téléphone: +41 (0)61 286 26 03

E-mail: natalie.waltmann@cler.ch