Accesskeys

Communiqué de presse

Les revenus des ménages suisses augmentent, le coronavirus exacerbe les inégalités de revenus

29.01.2021

Avec le Swiss Income Monitor de la Banque Cler, notre établissement crée davantage de transparence en ce qui concerne l'évolution et la répartition des salaires et revenus en Suisse. Les revenus ont-ils augmenté de 2007 à 2017? Quelles sont les différences régionales? Combien y a-t-il de millionnaires en Suisse? Nous avons les réponses à ces questions et nous projetons sur les conséquences de la pandémie de Covid-19. Pour 2020/2021, il est déjà clair que la crise aura un impact négatif sur la répartition des revenus.

Les principales conclusions du Swiss Income Monitor de la Banque Cler en un coup d'œil:

  • La base de données est le revenu net par ménage suisse au niveau cantonal pour les années 2007 à 2017 de l'Administration fédérale des contributions (AFC).
  • Entre 2007 et 2017, les revenus en Suisse ont augmenté en moyenne de 3 500 CHF.
  • Le ménage suisse moyen gagne 8,6% de plus.
  • Le canton de Zoug (107 000 CHF) affiche le revenu moyen le plus élevé.
  • Le Jura (53 100 CHF) et le Valais (50 600 CHF) sont en bas du classement.
  • Le nombre de millionnaires a augmenté de 52% entre 2007 et 2017 pour atteindre plus de 330 000.
  • Dans l'ensemble, les inégalités dans la répartition des revenus se sont légèrement accentuées.

Communiqué de presse

Bâle, 29 janvier 2021

En collaboration avec l'institut suisse de recherches économiques BAK Economics, la Banque Cler a analysé la répartition des revenus en Suisse et dans les cantons entre 2007 et 2017.Les données de 2017 sont les plus récentes que nous ait fournies l'Administration fédérale des contributions. L'analyse est basée sur le revenu net du ménage; en d'autres termes, dans le cas des ménages à deux revenus, c'est la somme totale de l'argent gagné qui est prise en compte.

Mats Bachmann, responsable du CEO office de la Banque Cler, ne voit pas les résultats uniquement sous un angle positif: «En Suisse, les revenus ont certes sensiblement augmenté entre 2007 et 2017. Cette hausse concerne à la fois le revenu moyen (8,6%) et le revenu médian (7,1%). Mais dans l'ensemble, les inégalités dans la répartition des revenus se sont légèrement accentuées, élargissant un peu plus le fossé entre riches et pauvres.» Pour Martin Eichler, économiste en chef de BAK, il est tout à fait possible que l'écart de revenus se creuse davantage avec le coronavirus: «L'impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie et la société est atypique pour une crise et touche presque tous les domaines de la vie. Cependant, l'impact à l'extrémité inférieure de la répartition des revenus est autrement plus fort et les inégalités vont donc augmenter.»

Le revenu médian a augmenté de 7,1% en Suisse

Le revenu net médian des ménages suisses a augmenté de 7,1% (+0,7%), soit 3 500 CHF, sur la période observée, de 2007 à 2017, pour atteindre environ 52 600 CHF fin 2017. Le revenu net médian est le plus élevé dans le canton de Zoug (autour de 66 100 CHF) en raison d'une fiscalité avantageuse. Viennent ensuite les cantons de Bâle-Campagne (59 200 CHF) et de Zurich (58 500 CHF). Les revenus nets médians sont les plus faibles au Tessin (44 500 CHF) et en Valais (41 400 CHF).

Le revenu net moyen en Suisse augmente globalement de 8,6 %

Combien un ménage suisse «gagne»-t-il réellement en moyenne? En 2017, un peu plus de 68 500 CHF, soit près de 16 000 CHF de plus que le revenu net médian. Cette différence montre l'influence accrue des gros revenus. Entre 2007 et 2017, le revenu net moyen a augmenté de plus de 5 400 CHF, ce qui correspond à une augmentation globale de 8,6%. Si l'on examine les différentes années, on constate que la crise financière n'a entraîné un ralentissement de la dynamique de croissance qu'en 2009 et 2010. Le revenu moyen suisse a augmenté tous les ans, sauf en 2012 et 2015.

Revenu net en CHF, taux de croissance en %

Source: AFC, BAK Economics

Le canton de Zoug, où la fiscalité est avantageuse, affiche les revenus les plus élevés; les cantons du Jura et du Valais ferment la marche

Dans quels cantons les habitants bénéficient-ils des meilleurs revenus? Et dans lesquels doivent-ils se contenter de moins? Les cantons de Zoug, de Schwyz et de Nidwald, où la fiscalité est avantageuse, sont en tête du classement des revenus moyens.

  • Avec un peu plus de 107 000 CHF, le canton de Zoug affiche le revenu moyen cantonal le plus élevé, soit près de 39 000 CHF de plus que la moyenne nationale.
  • De plus, c'est le seul canton où le revenu moyen est supérieur à 100 000 CHF.
  • Après Zoug viennent les cantons de Schwyz (96 700 CHF), Nidwald (83 800 CHF), Zurich (78 700 CHF) et Bâle-Campagne (77 300 CHF), Zurich et Bâle-Campagne ne figurant pas parmi les cantons à la fiscalité la plus avantageuse.
  • Au bas du classement figurent les cantons du Jura et du Valais, avec des revenus moyens respectifs de 53 100 CHF et 50 600 CHF.

Le nombre de millionnaires en très nette augmentation

Entre 2007 et 2017, le nombre de millionnaires a bondi de 52% pour atteindre plus de 330 000. Cette hausse ne s'explique ni par le renchérissement (qui a été pratiquement nul) ni par la migration. Outre l'évolution positive des revenus, l'évolution des cours des titres et des prix de l'immobilier en particulier a contribué à cette hausse. Le krach boursier qui a suivi la crise financière en 2008 est également palpable dans les chiffres. Depuis lors, pourtant, le nombre de millionnaires ne cesse de croître.

La crise du coronavirus impactera négativement la répartition des revenus en 2020/2021

Nous savons comment les revenus ont évolué jusqu'en 2017, mais qu'en est-il actuellement? Alors que nous entamons l'année 2021, nous sommes toujours au cœur d'une crise. Comment la pandémie de coronavirus affecte-t-elle la répartition des revenus en Suisse? Cette crise contribuera-t-elle, comme c'est souvent le cas en temps de crise, à réduire l'inégalité des revenus? Martin Eichler, économiste en chef du BAK, de commenter: «Disons-le d'emblée, il s'agit effectivement d'une crise "atypique", en tous les cas en ce qui concerne son impact sur la répartition des revenus. Parce que les inégalités vont continuer de s'accroître du fait de cette pandémie. Les revenus inférieurs à la moyenne devront supporter des pertes supplémentaires.»

  • Vous trouverez de plus amples informations et des illustrations ici.
  • Découvrez où votre revenu se situe en comparaison suisse: www.cler.ch/swiss-income-monitor.
  • Pour en savoir plus sur l'impact du coronavirus sur les revenus des ménages suisses, lisez l'essai suivant.

Pour tout complément d'information:

Natalie Waltmann

Responsable Communication

Banque Cler SA, CEO office

Téléphone: +41 (0)61 286 26 03

E-mail: natalie.waltmann@cler.ch