Accesskeys

Le rapport à l’argent est subjectif

L’argent est quelque chose de très personnel. Il est donc d’autant plus intéressant d’en parler avec plusieurs personnes et connaître ainsi différents avis. Régulièrement, nous posons ici des questions importantes sur l’argent, nous cherchons des réponses percutantes à travers des études et des reportages et exposons des perspectives et des faits intéressants sur ce sujet aussi personnel que controversé.

Pourqoui ne parle-t-on jamais d'argent dans le pays le plus riche du monde?

L’argent, un sujet tabou

Beaucoup de personnes se sentent mal à l’aise à l’idée de parler ouvertement d’argent. Une étude montre en effet que la question de l’argent est perçue comme faisant partie intégrante de la vie privée et que les questions financières sont intimement liées à la honte, à la jalousie et à la peur dans l’esprit collectif. Les chercheurs voient un autre facteur d’inhibition dans le fait qu’il semble superficiel et moralement discutable de se pencher trop longuement sur les questions d’argent. Afin de ne pas avoir un impact négatif aussi bien sur les individus que sur l’économie nationale, l’étude invite à un changement de mentalité. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „Die Psychologie des Geldes“ von Prof. Stefan Hradil, Universität Mainz in Zusammenarbeit mit SINUS Markt- und Sozialforschung, 2004)


L’argent ne fait pas le malheur

Qu’est-ce qui nous rend heureux? Nous avons tous des réponses différentes à cette question. Certains attachent de l’importance à l’argent, d’autres à leur santé, d’autres apprécient les signes de leur appartenance sociale. Notre notion du bonheur est subjective. Mais est-ce vraiment le cas? Des chercheurs de l’université d’Harvard affirment que seules de bonnes relations sociales garantissent le bonheur et l’épanouissement. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „The Glueck Study“ by George Vaillant and Sheldon Glueck, Harvard Department Of Psychiatry, 2010)


La satisfaction dépend du montant de notre salaire

Des études montrent qu’une personne dont le revenu annuel s’élève à 15 000 francs serait plus heureuse si son salaire était doublé. Si la personne parvient ensuite à percevoir 60 000 francs, le degré de satisfaction est déjà moindre. A partir de 80 000 francs, le rapport entre le bonheur et le montant du salaire deviendrait quasi inexistant. Les économistes parlent ici d’utilité marginale décroissante, en d’autres termes, le temps libre devient plus important que l’argent. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „Will Money Increase Subjective Well-Being?“ by Ed Diener and Robert Biswas-Diener, Journal for Social Indicators Research, Volume 57, 2002)

 

Plus de 40% des mariages finissent par un divorce

Le chômage est souvent cause de séparation. Et en effet, plus le chômage perdure, plus les problèmes de couple se multiplient. Ainsi, des études révèlent que les relations durent plus longtemps lorsque les deux partenaires travaillent. Les unions où seul l’un des deux conjoints est actif durent en général moins longtemps, non pas par manque d’amour, mais parce qu’un divorce et les inconvénients financiers qui accompagnent le célibat seraient trop lourds à supporter. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „Der arbeitslose Partner macht einen unglücklich“ von Dr. Maike Luhmann, Wirtschaftspsychologie aktuell, 2014)


Un jeune sur trois est endetté

Selon une étude de la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse, 38% des 18-24 ans en Suisse auraient des dettes. Dans un cas sur dix, la dette s’élève à plus de 2000 francs. Mais, malgré les apparences, les adolescents endettés n’arriveraient pas à profiter de la vie – d’après le Dr Elisa Streuli, ces jeunes éprouveraient un profond sentiment de culpabilité. Il faut donc apprendre à gérer son argent. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „Du bist was du hast! Geld, Konsum und Schulden Jugendlicher.“ von Regula Studer und Dominique Högger, Fachhochschule Nordwestschweiz, 2014)


Les femmes gagnent environ 20% de moins que les hommes

En Suisse, les hommes et les femmes ont droit au même salaire à travail égal, tel que l’énonce la Constitution. Pourtant, les écarts de salaire entre hommes et femmes restent considérables. Si ces disparités se font sentir chaque mois sur la fiche de paie, elles affectent également la retraite: l’écart de salaire jusqu’au départ en retraite peut ainsi atteindre jusqu’à un demi-million de francs. Mais ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Voilà pourquoi il est important de parler d’argent. (Source: „Schweizerische Lohnstrukturerhebung 2014“ Eidgenössisches Departement des Innern EDI, Bundesamt für Statistik BFS, 2014)