Accesskeys

Il est temps de parler d’argent.

Veux-tu ouvrir un compte avec moi?

Nous pensons qu'une relation dure plus longtemps quand on parle ouvertement d'argent. C'est pourquoi la planification du mariage constitue une bonne opportunité d'aborder les questions financières. Thomas Rütimann, responsable d'équipe Conseil financier, nous a donné ses conseils sur la manière d'aborder l'argent dans une relation.

L'argent est-il un sujet tabou dans la préparation du mariage? Dans l'affirmative, pourquoi?

D'une manière générale, les gens parlent trop peu d'argent dans le pays le plus riche du monde. Nous entendons faire évoluer cette situation. Notamment les amoureux de fraîche date n'évoquent pas ou peu les thèmes financiers. Ainsi, il peut paraître problématique que ce soit toujours le même partenaire qui règle les additions/factures dans les restaurants, hôtels ou en voyage. Il est dès lors important de toujours discuter et d'organiser ensemble les questions financières.

D'après ton expérience, quelles sont les principales questions financières qu'un couple devrait aborder pendant la préparation de leur mariage?

Durant cette dernière, il est parfaitement compréhensible de fixer d'autres priorités et que toutes les énergies soient mobilisées par la planification du mariage.
Les questions financières suivantes devraient toutefois être discutées avant de contracter mariage.

• Comment financer notre mariage?
• Quelles sont les composantes de notre budget commun et comment le financer?
• En termes de logement, voulons-nous être locataires ou propriétaires?
• Quelles sont les incidences du mariage sur notre situation fiscale?
• Quelles prestations de prévoyance pouvons-nous escompter en cas d'invalidité ou de décès de l'un des partenaires?
• Quels sont mes droits d'un point de vue matrimonial et successoral et comment pouvons-nous nous favoriser mutuellement de manière optimale?

Quelle est la meilleure façon de régler ces questions ?

Il vaut la peine de discuter en détail des différentes questions financières et de prévoyance avec un spécialiste. De la sorte, la sécurité financière peut être adaptée à la nouvelle situation et les surprises évitées.


Notre dépliant évoque la discrimination fiscale des couples mariés. Qu'entend-on par là et est-elle encore d'actualité?

Oui, selon le cas. La discrimination fiscale des couples mariés signifie que les couples mariés sont imposés moins favorablement que les couples non mariés. L'explication réside dans le fait que les premiers sont imposés comme une seule entité, c'est-à-dire globalement, quel que soit le régime matrimonial choisi. Si les deux conjoints exercent une activité lucrative, leurs revenus sont additionnés et imposés ensemble. La progression qui en résulte se traduit généralement par une charge fiscale plus élevée. Particulièrement sur le plan de l'impôt fédéral direct, le mariage a souvent un effet clairement négatif sur la charge fiscale. Afin d'atténuer ce désavantage, de nombreux cantons ont introduit un tarif spécial nettement plus avantageux pour les personnes mariées que celui applicable aux personnes seules. Par ailleurs, la Confédération et la plupart des cantons accordent parfois des déductions plus élevées aux couples mariés.


Notamment les amoureux de fraîche date n'évoquent pas ou peu les thèmes Financiers.
Thomas Rütimann, responsable d'équipe Conseil financier

Comment se déroule un rendez-vous de planification financière à la Banque Cler?

Dans le cadre de notre planification financière, nous effectuons une analyse détaillée de différents thèmes tels que la prévoyance vieillesse, les impôts, la succession ou la planification des liquidités et du patrimoine. Sur cette base, il est possible d'élaborer des propositions de solutions individuelles, adaptées aux souhaits et objectifs du couple et offrant une bonne vue d'ensemble.

Où trouver des informations supplémentaires?

Le mieux est de convenir d'un rendez-vous pour un entretien avec un conseiller ou l'un de nos experts.
En bref
1. discuter ouvertement ensemble des questions financières;
2. examiner l'impact du nouvel état civil sur les différents domaines;
3. planifier en temps utile;
4. s'adjoindre le concours de spécialistes;
5. trouver des solutions individuelles.