Accesskeys

Il est temps de parler d’argent.

La pénalisation du mariage, toujours d’actualité

Un couple marié est considéré comme pénalisé lorsqu’il est victime, à conditions par ailleurs égales, c’est-à-dire pour un même salaire, d’une discrimination fiscale par rapport à des contribuables non mariés.

Mais à quel niveau et dans quelle mesure les couples mariés subissent-ils un préjudice fiscal? Et comment peut-on atténuer ce préjudice? Thomas Rütimann, responsable Conseil financier, répond à ces questions et donne quelques conseils sur la manière dont les couples peuvent se préparer à l’impact fiscal de leur union.

Oups, une erreur est survenue!

Veuillez réessayer ultérieurement.

À Genève, le tribut fiscal du mariage est particulièrement lourd

Les graphiques illustrent parfaitement ce phénomène de pénalisation, ou de bonus fiscal, en fonction des revenus. Ils reposent toujours sur le même profil: des couples de confession réformée, sans fortune imposable ni enfants à charge. La discrimination fiscale subie par les couples mariés se fait particulièrement sentir au niveau de l’impôt fédéral direct et dans le canton de Genève.
Vous avez des questions? Nous nous ferons un plaisir d’y répondre et de vous conseiller pour tout ce qui touche à la pénalisation du mariage et à la planification financière.