Accesskeys

Communiqué de presse

Banque Cler: un exercice 2018 couronné de succès

Bâle, 14 février 2019

En 2018, la Banque Cler a enregistré un résultat opérationnel de 60,0 millions de CHF, soit une progression marquée: +24,1%. Les produits des activités opérationnelles ont légèrement augmenté: le résultat brut des opérations d'intérêts a gagné 1,1% et le résultat des opérations de commissions et de prestations de services 0,5%. Les créances hypothécaires affichent une croissance de 573,1 millions de CHF (+3,9%), sans que pour autant la rigoureuse politique des risques dans l'octroi des crédits n'ait été assouplie. Les dépôts de la clientèle, pour leur part, ont continué leur progression à 12,1 milliards de CHF. Les charges d'exploitation ont reculé de 22,7 millions de CHF (-11,5%), alors que, durant l'exercice précédent, le changement de nom et le nouveau positionnement au niveau des autres charges d'exploitation et le renforcement de la caisse de pension au niveau des charges de personnel avaient entraîné des coûts supplémentaires exceptionnels. Le bénéfice de l'exercice de la Banque Cler a été de 39,8 millions de CHF, progressant de 3,9% par rapport à celui de l'exercice précédent. Les fonds propres ont été renforcés pour environ 20 millions de CHF.

Hypothèques en augmentation à plus de 15 milliards de CHF

Comme lors de l'exercice précédent, la Banque Cler a poursuivi le développement des opérations hypothécaires: au 31.12.2018, le portefeuille hypothécaire très bien réparti géographiquement atteignait 15,2 milliards de CHF (+573,1 millions de CHF, soit +3,9%). En raison des échéances connues de certains grands engagements en 2018 et de la demande en crédit plutôt prudente en relation avec les activités liées aux PME, les créances sur la clientèle ont légèrement diminué (40,5 millions de CHF). Au total, les prêts à la clientèle de la Banque Cler ont crû à 15,5 milliards de CHF.

Forte hausse des dépôts de la clientèle et un nouveau record

Les dépôts de la clientèle ont atteint 12,1 milliards de CHF (+1,1%) fin 2018. En raison de l'environnement des taux, la clientèle privée a continué à montrer peu d'intérêt aux produits d'épargne, préférant les comptes privés de même que les produits de placement et de prévoyance. En définitive, l'afflux a été de 74,8 millions de CHF, un chiffre réjouissant. Les PME et la clientèle institutionnelle ont versé à la banque 51,0 millions de CHF supplémentaires sous forme de dépôts à vue et à terme. Parallèlement aux dépôts de la clientèle, la Banque Cler a de nouveau mis à profit les émissions de la banque des lettres de gage comme possibilité avantageuse de refinancement: en 2018, la position a augmenté de 283,3 millions de CHF nets. Au 31.12.2018, le total du bilan de la Banque Cler a progressé de 393,1 millions de CHF pour atteindre 17,9 milliards de CHF.

Progression du résultat brut des opérations d'intérêts de 1,1% grâce à des coûts de refinancement moindres

La concurrence intense et l'environnement négatif en matière de taux ont maintenu la forte pression sur les marges dans le domaine des opérations d'intérêts. Les produits des intérêts et des escomptes en recul ont toutefois été plus que compensés par un refinancement meilleur marché et des coûts inférieurs pour couvrir le bilan de la banque par rapport aux risques de changement de taux. Le résultat brut des opérations d'intérêts de la Banque Cler a progressé de 1,1% à 176,0 millions de CHF. Le changement des corrections de valeur pour risques de défaillance ainsi que les pertes des opérations d'intérêts ont été limités en 2018 (0,4 million de CHF) et soulignent le portefeuille qualitativement irréprochable de crédits de la banque. Le résultat net des opérations d'intérêts a été de 175,7 millions de CHF.

Opérations de commissions et de prestations de services solides malgré un environnement agité du marché

Les divers conflits politiques en Europe de même que le litige commercial entre les États-Unis et la Chine ont inquiété les investisseurs. Les turbulences sur les marchés financiers et la baisse des cours des actions ont conduit à une nette retenue des clients en matière de transactions de titres. Le produit des commissions de la Banque Cler résultant des opérations sur titres et de placement est revenu a reculé à 43,8 millions de CHF (-5,4%); dans le même temps cependant la charge de commissions est tombée à 9,5 millions de CHF (-17,4%), compensant ainsi une partie du recul de ce produit. Les produits des cartes en augmentation dans les autres opérations de prestations de services ont également apporté une compensation, de telle sorte que la totalité du résultat des opérations de commissions et de prestations de services (55,1 millions de CHF) a légèrement dépassé le résultat de l'exercice précédent (+0,5%). La Solution de placement de la Banque Cler, qui représente une alternative attrayante, a également évolué positivement: en un an, le volume est passé d'à peine 400 millions de CHF à plus de 600 millions de CHF fin 2018.

«Nous avons continué à grandir en 2018, tant au niveau des dépôts de la clientèle que des hypothèques. De plus, avec Zak, nous sommes devenus un précurseur en matière numérique parmi les banques suisses. Ces évolutions montrent que nous sommes sur le bon chemin.»

Sandra Lienhart

CEO de la Banque Cler

Recul des charges d'exploitation après des coûts supplémentaires uniques en 2017

Les frais de personnel ont diminué en 2018 pour atteindre 68,4 millions de CHF (2017: 79,5 millions de CHF). Le recul est toutefois marginal si on tient compte que, lors de l'exercice précédent, il y a eu des coûts supplémentaires dus à un versement unique de 10,3 millions de CHF visant à renforcer la caisse de pension. La forte contraction des frais matériels (106,9 millions de CHF contre 118,5 millions de CHF en 2017) est, elle aussi, due à l'absence de frais supplémentaires uniques qui, en 2017, résultaient de l'offensive sur les marchés suite au changement de nom et au nouveau positionnement. Les investissements stratégiquement importants et d'avenir dans le numérique et le renouvellement du réseau de succursales continuent cependant à peser sur les autres charges d'exploitation: avec Sion, Lugano, Locarno et Aarau, la Banque Cler a mis en œuvre avec succès en 2018 le nouveau concept de succursales sur 4 autres sites. Alors qu'à Sion il s'est agi d'une rénovation, les succursales de Lugano, Locarno et Aarau ont déménagé à de nouveaux emplacements plus attrayants.

Zak fait de la Banque Cler un précurseur du numérique en Suisse

La Banque Cler se positionne comme une banque numérique très présente physiquement dans les centres urbains. Par cette stratégie duale, elle se distingue nettement des banques qui misent uniquement sur le numérique: en effet, nos collaborateurs sont toujours là pour accueillir personnellement les clients dans nos succursales. Zak, la banque sur smartphone, est au cœur de notre stratégie de développement du numérique. Avec le lancement réussi de «Zak», la banque sur smartphone, au printemps 2018, la Banque Cler est parvenue à se positionner comme précurseur du numérique dans les activités bancaires suisses. Le développement et le lancement de «Zak» sont allés de pair avec d'importantes charges d'exploitation, permettant cependant déjà à la Banque Cler de gagner de nombreux nouveaux clients. Depuis son lancement, «Zak» a poursuivi son développement et quelques nouvelles fonctionnalités sont venues se rajouter. En avril, il a été possible d'intégrer des pots communs à plusieurs personnes. Les couples ou les colocataires peuvent ainsi compenser des avoirs ou dettes réciproques. Depuis octobre, des promoZak auxquelles les utilisateurs de Zak peuvent participer, ont lieu tous les mois. Les promoZak sont des offres à prix préférentiel qui ne se réalisent que si un certain nombre de personnes participe à la promoZak. Les fonctions supplémentaires les plus récentes de «Zak» sont des transferts simples d'un utilisateur de Zak vers un autre ou des Zak Deals. Les utilisateurs peuvent ainsi transformer les entrées de paiements en bons d'achat d'une valeur plus élevée. P. ex., un bon Zalando d'une valeur de 220 CHF peut être acquis pour 200 CHF. Depuis début 2019, pour compléter l'enregistrement via l'appli, une ouverture de compte basée sur internet est aussi proposée. La nouveauté la plus importante du premier semestre 2019 sera la possibilité de paiement mobile via «Zak».

Perspectives: les investissements d'avenir permettent une solide marche des affaires

En 2019, la Banque Cler table sur un environnement de taux bas toujours aussi exigeant: la Banque nationale suisse ne voit pas pour l'heure la nécessité d'assouplir sa politique de taux négatifs. La construction privée de logements restera attrayante; la demande de construction de logements à louer demeure cependant en recul. En raison de son activité de détail sans grand risque et calculable et des opportunités de rendement et de croissance des investissements d'avenir effectués ces dernières années et poursuivis en 2019, la Banque Cler est confiante dans le fait de pouvoir réaliser un résultat prometteur dans son cœur de métier, les opérations d'intérêts.

En termes de coûts, la Banque Cler effectuera de nouveaux investissements pour son avenir tant numérique que physique: en 2019, de nouvelles rénovations sont prévues, d'abord à Fribourg puis à Neuchâtel et Genève. La banque sur smartphone «Zak» poursuivra pour sa part son développement. D'autres améliorations doivent être entreprises et de nouvelles prestations apportant de la plus-value seront intégrées dans l'offre. Un allègement modéré des coûts résulte de la décotation des actions au porteur de la Banque Cler et de l'exemption en découlant de certaines obligations d'informer, que la SIX Swiss Exchange SA a approuvé en novembre 2018. Pour résumer, la Banque Cler escompte pour 2019 une activité solide et un bénéfice stable.

Voilà comment la Banque Cler fera parler d'elle ces prochains temps

En 2019 également, la Banque Cler prendra le temps de parler d'argent. À l'avenir, nous publierons régulièrement à ce sujet des analyses passionnantes et nous nous réjouissons du premier article publié le 15 février sur le thème «Combien coûte une semaine de ski?». Au centre de ces contributions on trouve des comparatifs de prix de produits et services de différentes villes et régions suisses. BAK Economics apporte son soutien à la Banque Cler pour les recherches.

La Banque Cler parraine par ailleurs les Swiss Music Awards qui se dérouleront le 16 février.

 

Pour tout complément d'information:

Natalie Waltmann

Responsable Communication

Banque Cler SA, CEO office

Téléphone: +41 (0)61 286 26 03

E-mail: natalie.waltmann@cler.ch