Accesskeys

La pension en Suisse repose sur des fondations solides et vaste.

Concept des 3 piliers

Grâce à un système fondé sur 3 piliers, vous êtes couvert financièrement en cas de pépin.

Trois piliers pour plus de sérénité

Le système helvétique de prévoyance vieillesse ainsi qu’en cas de décès et d’invalidité est unique en son genre. Il repose sur trois piliers:
  • La prévoyance étatique
  • La prévoyance professionnelle
  • La prévoyance privée
Son principal objectif est de vous garantir une protection  financière une fois à la retraite ainsi qu’en cas d’incapacité de gain. Par ailleurs, vos proches sont eux aussi couverts si vous venez à décéder.


En Suisse, la sécurité financière repose sur trois piliers.
Top

1er pilier

Toute personne résidant et/ou travaillant en Suisse cotise automatiquement au 1er pilier, à savoir la prévoyance étatique. Celle-ci est constituée:
  • de l’assurance-vieillesse et survivants (AVS),
  • de l’assurance-invalidité (AI), et
  • des prestations complémentaires (PC).

Subvenir à ses besoins vitaux

Le 1er pilier vous assurera un revenu minimal lorsque vous serez à la retraite, de même que si vous devenez invalide. En cas de décès, vos proches pourront dans certaines conditions percevoir une rente. Les prestations qui seront versées dépendront notamment de la durée pendant laquelle vous aurez cotisé ainsi que du montant de votre revenu d’activité.


2e pilier

Il s’agit de la prévoyance professionnelle. Celle-ci inclut principalement les caisses de pension et l’assurance-accidents. Les versements dans le 2e pilier sont réalisés à la fois par le salarié et par son employeur. Si vous exercez une activité lucrative indépendante, la prévoyance professionnelle est facultative pour vous.

Vivre correctement

Conjointement avec la prévoyance étatique, le 2e pilier vous permet de continuer à vivre dignement une fois à la retraite ainsi qu’en cas d’incapacité de gain. Dans la plupart des cas, le montant des prestations touchées dans le cadre des 1er et 2e piliers représente 60 à 70% environ du dernier salaire perçu. Le 2e pilier protège en outre votre famille si vous venez à décéder. Les prestations octroyées dépendent du salaire assuré et des cotisations versées. Elles varient en fonction des caisses de pension.  


3e pilier

Bien que facultatif, le 3e pilier constitue un complément essentiel à l’AVS/AI et à la caisse de pension. Il est composé de deux éléments:
  • La prévoyance liée (3a)
  • La prévoyance libre (3b)
Le pilier 3a sert à épargner en vue de la retraite et à mettre sa famille à l’abri du besoin. Il constitue par ailleurs un moyen simple d’économiser des impôts: les versements réalisés dans ce cadre peuvent en effet être déduits du revenu imposable. Le pilier 3b, qui poursuit globalement les mêmes objectifs que la prévoyance liée, inclut pour sa part essentiellement les comptes bancaires, les dépôt-titres, les assurances-vie et les biens immobiliers. Toutefois, il présente des avantages fiscaux moindres par rapport au pilier 3a.

Conserver son niveau de vie actuel

Le 3e pilier permet de combler d’éventuelles lacunes de prévoyance et de maintenir ainsi son niveau de vie. En effet, dans la plupart des cas, le montant des prestations touchées dans le cadre des 1er et 2e piliers représente 60 à 70% environ du dernier salaire perçu. Nous vous proposons par conséquent de nombreuses prestations attrayantes dans le cadre du 3e pilier.

Demander un conseil

Brochure Brochure «Prévoyance et économies d’impôt»


Conseil financier 

Une analyse exhaustive

Dans le cadre du conseil financier, nous vous montrons comment optimiser votre patrimoine.