Accesskeys

Hidden Category

7 erreurs qui empêchent très souvent d’acheter une maison

Vous aimeriez enfin acheter la maison de vos rêves? Ou devenir propriétaire d’un appartement pour en finir avec les loyers à payer? Nombreux sont celles et ceux qui n’attendent qu’une chose, posséder leurs quatre murs mais qui ne peuvent pas franchir ce cap en raison d’une simple erreur de jugement. Dans cet article, nous passons au crible les sept erreurs les plus fréquentes et vous prodiguons de précieux conseils concernant l’achat d’un logement en propriété.

1. «Je n’ai pas assez d’argent pour acheter un logement en propriété.»

De nombreux locataires pensent qu’ils n’auront jamais les moyens d’acheter une maison ou un appartement. Or la banque peut financer jusqu’à 80% du prix d’achat, tandis que l’apport personnel de l’acheteur devra s’élever à 20% minimum. 10 des 20% nécessaires peuvent être obtenus à partir du 2e ou 3e pilier, ce qui peut permettre à beaucoup d’exaucer leur rêve immobilier.

Conseil:

votre situation en matière de prévoyance change à la suite du retrait de fonds de la caisse de pension. Nous vous invitons à discuter de ces questions dans le détail avec votre conseiller afin de connaître toutes les opportunités et les risques qui en découlent.

2. «La banque ne m’accordera jamais une hypothèque de toute façon.»

Avez-vous au moins déjà tenté votre chance? N’hésitez pas, car nous examinons attentivement toutes les demandes. Nous calculons, entre autres, la «capacité à rembourser», qui indique si une hypothèque est appropriée ou non dans votre situation actuelle. Laissez-nous faire le calcul, cela en vaut la peine dans tous les cas.

Peut-être aimeriez-vous d’abord tester notre calculateur hypothécaire et discuter ensuite du résultat avec un conseiller? Même si votre capacité à rembourser un logement en propriété n’est pas garantie pour le moment, que ce soit par manque de revenus ou de fonds propres, nos équipes pourraient analyser votre situation avec vous et vous montrer des possibilités de réaliser votre rêve.

Conseil:

pour augmenter les fonds propres, vous pouvez prélever ou mettre en gage des fonds du 2e ou du 3e pilier, percevoir des avancements d’hoirie ou des donations, ou encore bénéficier de prêts sans intérêts et non remboursables de parents ou de proches.

3. «J’ai peur de tomber dans le piège de l’endettement.»

Nous calculons la capacité à rembourser à un taux théorique de 4,5%. Nous garantissons ainsi que l’acheteur pourra toujours se permettre cette acquisition même en cas de hausses des taux. Une hypothèque à taux fixe sur une période pouvant aller jusqu’à 15 ans réduit encore le risque de tomber dans le piège de l’endettement.

En savoir plus sur l’hypothèque à taux fixe.

Conseil:

assurez-vous de ne pas payer trop cher pour votre bien immobilier. Faites estimer votre futur logement de façon professionnelle par des experts de façon à éviter toute perte de valeur lors d’une vente ultérieure.

4. «Un logement en propriété, c’est plus d’impôts.»

Il est vrai que la valeur locative augmente le revenu imposable, mais les frais d’entretien et de rénovation ainsi que les intérêts de l’hypothèque peuvent en être déduits. D’un point de vue uniquement fiscal, il est donc judicieux que l’hypothèque soit aussi élevée que possible.

Conseil:

lisez ici comment les propriétaires de logement peuvent réaliser des économies d’impôts.

5. «Acheter une maison, c’est extrêmement compliqué.»

Nous nous ferons une joie de vous montrer comment se déroule l’achat d’une maison. La plupart du temps, ce n’est pas aussi compliqué qu’il y paraît. Nous vous prodiguerons conseils et soutien tout au long de votre démarche. Parlez-en avec nous!

Être conseillé

6. «La gestion d’un logement en propriété, c’est trop fatigant pour moi à la longue.»

Lorsqu’on possède un logement, on doit s’occuper de tout ce qui le concerne. Parfois, c’est vraiment fatigant, mais cela présente des avantages indéniables: vous déterminez ce que vous voulez avoir dans vos propres murs, du revêtement de sol à la machine à laver en passant par la couleur des stores, et vous décidez à quels artisans faire appel, quand, et comment résoudre les problèmes. Demandez-vous si vous êtes prêt à assumer cette charge supplémentaire pour vous octroyer cette liberté! Autre point important: personne ne peut exiger que vous quittiez un logement dont vous êtes propriétaire. Ce sentiment de sécurité est un vrai soulagement!

7. «Si j’achète une maison, je ne pourrai plus changer si facilement.»

Déménager rapidement devient plus difficile quand on est propriétaire. Mais si dans votre situation actuelle, vous avez la certitude d’avoir trouvé le meilleur endroit où vivre, vous ne devez éprouver aucune appréhension à l’idée de vous y installer pour longtemps. En effet, un logement peut toujours être revendu en cas de nécessité. L’hypothèque peut alors p. ex. être transférée vers l’acquéreur ou sur un nouveau bien immobilier, ou être résiliée plus tôt contre des frais de résiliation anticipée. Enfin, vous pouvez également louer votre logement en propriété si vous décidez de vivre ailleurs. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, la crainte d’être «enchaîné» à un logement est donc, dans la plupart des cas, plutôt infondée.

Si vous souhaitez acheter un appartement ou une maison maintenant, nous avons une offre particulièrement intéressante pour vous!